Les réseaux féminins : avec ou sans les hommes ? / AccorHotels

Quel est le but de votre réseau féminin ?

Le WAAG (Women At AccorHotels Generation) est le réseau mixité de AccorHotels. Il est présent sur les 5 continents avec des relais locaux dans chacune des grandes zones. Chaque région et chaque pays déploient un plan d’action adapté à sa culture et à ses traditions.

Le WAAG cherche à inspirer les femmes, à les aider à progresser au sein du Groupe. C’est un levier pour le Groupe dans sa lutte contre les stéréotypes et l’atteinte de son objectif de parité hommes/femmes. Enfin, c’est un forum de solidarité répondant aux besoins d’entraide, d’échanges et de partage d’expériences.

Ses actions s’articulent autour de conférence rôles modèles, d’ateliers de développement personnel, de petit-déjeuners et déjeuners à thème, d’afterwork, tables rondes sur les enjeux de la mixité, etc. Le réseau propose aussi un programme de mentoring mondial. Ce dernier permet à toutes les femmes membres du WAAG et volontaires d’être accompagnées par un mentor dans leur parcours professionnel.

Intégrer vous les hommes au sein de ce réseau ? Quel en est l’intérêt ?

Le réseau WAAG est ouvert aux femmes et aux hommes, sous réserve de répondre aux critères d’éligibilité définis, à savoir être en CDI.

AccorHotels considère les hommes comme des acteurs indispensables à la progression de l’égalité professionnelle femmes/hommes. Ils sont bienvenus à tous les évènements organisés par le réseau.

De plus, en Mai 2015, AccorHotels a rejoint le mouvement de solidarité HeForShe d’ONU Femmes en tant qu’IMPACT champion. Le but premier de ce mouvement est de faire en sorte que les actions en faveur de l’égalité femmes-hommes ne soient pas uniquement portées par les femmes, mais aussi par les hommes.

L’axe majeur de développement du WAAG est donc d’impliquer les hommes dans le réseau et plus généralement dans les problématiques de mixité en entreprise.

 

Pourquoi valorisez-vous le sport dans votre réseau de femmes ?

Nous valorisons le sport car c’est un projet d’équipe qui demande de la persévérance et un certain goût de l’effort.

Le sport favorise-t-il l’égalité des hommes et des femmes ?

Bien que les femmes pratiquent de plus en plus le sport en compétition, même dans des sports a priori masculins, nous estimons que l’égalité dans ce milieu est loin d’être atteinte, tant sur les prises de paroles, la retransmission des matchs et la rémunération.

Quels sont les conseils que vous donneriez aux Parisiennes pour allier vie privée et vie professionnelle ?

De rester en phase avec elles-mêmes, d’accepter de ne pas être parfaites dans tous les aspects de leur vie et de savoir déléguer dans leur vie professionnelle.