Récupérer pour progresser

La récupération peut prendre de nombreuses formes mais elle signifie au bout du compte le retour à un état normal de santé, d’esprit et de force. En récupérant consciemment et correctement, vous verrez des améliorations majeures de vos temps, votre endurance, et vous serez moins enclins à vous blesser.

Quelques conseils de base pour commencer 

RELAXEZ-VOUS

Fermez les yeux. Vous sentez cette tension dans vos épaules ? Comme si vous étiez en plein effort ? « Nous accumulons énormément de tension dans nos épaules, souvent sans même s’en rendre compte », rapporte l’ambassadeur de méditation lululemon Jody Shield. « Asseyez-vous, détendez-vous, respirez profondément et relâchez vos épaules. Dites-vous ‘je me laisse aller. Complétement. ‘ Et ressentez l’effet de cette phrase au fur et à mesure que vous la répétez. Vous sentez ce sentiment de relaxation, de relâchement ?  Alors continuez, et pratiquez jusqu’à ce que vous vous sentiez totalement libérée de toutes tensions.

ALIMENTEZ VOTRE RÉCUPÉRATION

Manger des aliments riches en antioxydants, comme des cerises et des myrtilles, peut vous aider à surmonter les courbatures musculaires qui apparaissent après votre entraînement. « Les cerises en particulier sont remplies d’anthocyanes, molécules permettant d’augmenter le taux d’oxygène qui arrive dans vos muscles » explique Charlie Turner, ambassadeur lululemon et co-fondateur de l’entreprise Neat Nutrition. « Les bananes sont également une excellente option, riches en potassium, elles aident également à combattre les crampes musculaires ».

ÉTIREZ-VOUS

Terminez vos entraînements avec une session de cardio légère de 10 minutes minimum, suivie d’étirements dynamiques tels que des fentes ou squats.  « Utilisez ensuite un rouleau de massage afin d’atténuer la tension dans vos muscles et vos tissus conjonctifs, mais aussi pour augmenter la circulation du sang dans ces zones. » affirme Charlie Turner. « Attention : ceci doit être fait toute de suite après votre entraînement, lorsque vos muscles sont toujours chauds, sinon vous risquez d’augmenter vos courbatures musculaires ».

Sanchia Legister, experte en récupération, est également coureuse, instructrice de yoga, propriétaire d’un studio et fondatrice du premier cours de yoga hip-hop et méditation de Londres. Championne de marathon, de demi-marathon et d’ultra-marathon, elle affirme que la récupération a été indispensable à la réussite de chacune de ses courses.

Voici ses conseils de récupération pour des bienfaits maximum

  • La récupération a plus d’impact quand elle n’est pas compliquée. Un coin tranquille et un tapis sont tout ce dont vous avez besoin.
  • Plongez-vous dans chaque étirement comme si vous vous plongiez tout doucement dans un bain chaud. Respirez profondément et laissez votre corps se relâcher.
  • Rendez le processus méditatif. Faites le vide dans votre esprit. Demandez-vous : « Quand me suis-je concentré sur mon corps pour la dernière fois ? Est-ce que je comprends ce qui arrive à mon corps ? Puis-je sentir mon corps se reposer ? »
  • Vous avez un rouleau de massage ? Utilisez-le pour masser vos bandelettes ilio-tibiales, vos cuisses et vos mollets.

Sources :
https://fr.lululemon.com/features/the-sweat-life/course-recuperation

https://info.lululemon.com/features/the-sweat-life/10-ways-to-recover-like-a-pro