Portrait de femmes : Sandrine Retailleau

Qui êtes-vous ? (Présentez-vous)

Passionnée par la mode et le sport, j’ai la chance d’avoir pu évoluer depuis toujours dans ces deux univers de prédilection, que ce soit au sein de start-up ou de grands groupes. J’ai rejoint il y a 8 ans le comité de direction d’adidas France en tant que directrice de la division sport-lifestyle d’adidas puis j’ai pris, il y a 4 ans, la direction de reebok France au moment où reebok –seconde marque du groupe- effectuait son repositionnement stratégique et son grand retour dans le Fitness. Ce furent des années riches et passionnantes, ponctuées d’événements forts et de rencontres humaines incroyables. J’ai aujourd’hui la direction des projets stratégiques avec pour mission de lancer un concept pilote pour l’Europe, le premier flagship reebok sur Paris, qui sera une plateforme de marque inédite, alliant des expériences uniques dans l’univers du fitness.

Comment concilier vous votre vie professionnelle et votre vie privée ?

J’ai toujours consacré beaucoup de temps à ma vie professionnelle mais ayant la chance de travailler dans des univers correspondant à mes passions, au contact de personnes partageant les mêmes valeurs et les mêmes envies, la frontière entre le travail et la vie personnelle s’estompe souvent. Quand je rejoins l’équipe de Reebok et de la Parisienne pour le week-end d’activation sur le Village de la Parisienne, je n’ai pas vraiment le sentiment de travailler mais plutôt de vivre une belle expérience humaine.

La meilleure source d’équilibre pour moi est l’émotion partagée, le plaisir et l’enthousiasme à construire, à découvrir, à créer que ce soit en équipe ou avec mes amis. Ce sont mes moteurs et ma source d’équilibre.

Je prends le soin aussi de préserver des moments précieux pour mes proches et j’aime partager entre amis des soirées théâtre, cinéma ou spectacles de danse…

webzine-portrait-femmes-sandrine.jpgMon autre source d’équilibre et d’évasion sont les voyages dans une nature encore presque sauvage, telle que les paysages somptueux de la Patagonie, du désert d’Atacama ou du Canada.

Quelle place a le sport dans cet équilibre ?

Le Sport est entré très tôt dans mon existence et est devenu un véritable style de vie. Je dirais presque qu’il est aussi essentiel que ma respiration. J’ai toujours pratiqué 3 à 4 fois par semaine en m’adaptant selon mes déplacements, mais c’est un rituel incontournable dans mon agenda ! J’aime diversifier mes pratiques (boxe française, running, natation, fitness en salle – je suis fan des cours de «body combat» de LesMills ) parce que cela me procure des émotions et des sensations chaque fois différentes.

Mon métier m’amène à vivre pleinement le sport, sous toutes ses facettes, et me permet de ressentir de près la magie et la ferveur des grands événements tels que les JO de Londres-et de faire des rencontres humaines inspirantes.

Passionnée particulièrement par l’univers du sport au féminin, j’ai réalisé (-ce qui était un rêve-) deux livres avec deux amies photographes (Muriel Franceschetti et Catherine Cabrol) en allant à la rencontre de grandes sportives pour illustrer leur parcours de vie et recueillir leurs témoignages et leurs confidences sur les sensations et les émotions que leur procure le sport, ces correspondances magiques entre Corps & Ames. Au travers de l’aventure de ces deux livres, j’ai pu vivre à quel point le sport permettait des rencontres humaines incroyables et des partages de vibrations uniques.

Comment votre entreprise favorise votre pratique du sport ?

Le sport est dans l’ADN même du Groupe adidas et de ses deux marques. Nous avons la chance d’avoir des partenariats et de bénéficier d’installations sportives ce qui nous permet de pratiquer en équipe du crossfit ou des cours LesMills , ou bien encore d’aller faire des runs individuels ou collectifs, souvent à l’heure du déjeuner. Nous créons aussi beaucoup d’engagement en interne autour de nos événements et les équipes se mobilisent souvent pour venir vivre de l’intérieur ces événements sportifs, la Parisienne notamment a mobilisé et séduit beaucoup de femmes du groupe.

Quelles sont les bonnes pratiques que vous donneriez aux Parisiennes ?

Je vous invite à nourrir sans cesse vos envies de sport en variant les plaisirs, en favorisant la diversité et surtout la convivialité.

Ayez confiance en vous, découvrez-vous, soyez curieuses de nouvelles pratiques et de nouveaux lieux (indoor ou outdoor), fixez vous des mini ou des maxi challenges, célébrez vos victoires -petites ou grandes – et faites des rencontres !

Car la plus belle émotion est celle que l’on partage, pas seulement sur les réseaux sociaux mais dans la vraie vie. S’adonner à un sport avec des amies ou avec des coaches est la meilleure façon de se découvrir et de s’enrichir au contact de l’autre, de nourrir son envie grâce à la bienveillance et à l’énergie de l’autre. Avoir en plus comme objectif de participer à un moment aussi festif que La Parisienne est d’autant plus stimulant.

Il n’est pas important, il est essentiel, que vous preniez soin de vous, corps et âmes, pour exprimer le meilleur de vous-mêmes en vous préservant des moments privilégiés et incontournables dans votre semaine, des moments cochés «privé» sur l’agenda rien que pour vous, pour vous ressourcer, pour vibrer, pour vous dépasser et tout simplement pour vous faire plaisir…