Mes 5 bonnes raisons de courir La Parisienne 2016 !

Après deux premières éditions vécues comme de superbes expériences humaines, j’ai décidé de prendre une nouvelle fois part à cette course 100% féminine. Pour La Parisienne 2016, je serai dans l’équipe menée par mon amie blogueuse Nadia runs Paris. Mais qu’est-ce qui me fait courir finalement (surtout quand on sait que j’ai passé trois longs mois sans un seul entrainement ) ? Ma réponse en 5 points.

  1. Jamais deux sans trois. Après 2014 et 2015, je me devais de courir en 2016 pour respecter le proverbe… On verra pour 2017 !
  2. Un record à battre. Je m’étais inscrite à l’édition 2015 avec la ferme intention de réaliser un meilleur temps qu’en 2014. J’étais mieux entraînée (1 an d’entrainement hebdomadaire contre trois ou quatre mois la première fois). Et pourtant j’ai échoué… Je tiens à ma revanche contre moi-même.
  3. Un excellent prétexte pour entamer une reprise en main. En effet, entre une gourmandise compulsive (causée par des problèmes personnels), et un arrêt total d’activité physique, j’ai pris une bonne dizaine de kilos en l’espace de quelques mois (soit plus que pendant ma grossesse)… Or à mon âge, si je veux espérer perdre quelques grammes, je sais que le processus sera long, et surtout, il faut impérativement que je reprenne le sport. Du coup, La Parisienne 2016 est un beau prétexte pour démarrer. Si je devais choisir entre perdre quelques kilos et battre mon record, je préfère sans hésitation la première option.

Le suite, sur son blog parismamanetmoi !