Le Costa Rica : un jardin d’Eden

Entre l’Océan Pacifique et la Mer des Caraïbes, le Costa Rica offre une diversité étonnante de paysages et de climats : plages paradisiaques, forêts tropicales, mangroves, volcans majestueux… Avec plus du quart de son territoire protégé, le Costa Rica est en plus d’un sanctuaire de biodiversité unique, un terrain de jeu idéal pour les voyageurs en quête d’aventures.

Randonnées, treks et vélo

Le Costa Rica, ce jardin d’Eden qui contient 6 % de la biodiversité de la planète, offre un cadre unique pour s’adonner à la randonnée en famille ou faire un trek de plusieurs jours.

Dans la Vallée Central, à quelques kilomètres au nord-ouest de la capitale San José, le Parc National du Volcan Arenal offre un agréable cadre de randonnées accessible à tous. Lac, forêts tropicales, cascades, singes et oiseaux permettent un dépaysement absolu ! Le lac et les sources d’eaux chaudes au pied du volcan Arenal offrent la possibilité d’allier activités sportives (rafting, canyoning, kayak, stand up paddle) et détente. Aux alentours de la capitale, San José, on peut effectuer des circuits à vélo à la journée pour apercevoir les incontournables volcans Irazú et Poás, ou arpenter la Vallée de Orosi et pratiquer le tourisme rural à la découverte des pro-ducteurs de cafés

Pour les plus chevronnés, la cordillère de Talamanca, la plus haute chaîne de montagnes du sud de l’Amérique centrale, la cordillère volcanique du Guanacaste et de Tilarán, tout comme la côte Caraïbe et Pacifique offrent un terrain de jeu de plus de 80 routes pour pratiquer VTT, mountain bike, entre océans et montagnes. Plusieurs compétitions mettant à l’honneur le vélo se sont développées dans le pays, telle que la Vuelta Femenina, une course entièrement féminine.

Sur la Côte Pacifique Sud, la région qui comprend la péninsule d’Osa a été désignée comme « l’un des sites naturels les plus intenses de la planète », par National Geographic. Le Parc National du Corcovado s’étend sur des kilomètres de plages, de forêts tropicales primaires et de mangroves qui abritent tapirs, de nombreuses espèces de singes et toucans… Dans les terres, l’ascension du Cerro Chirripo, le plus haut sommet du pays qui culmine à 3 820 mètres d’altitude, peut se faire lors d’un trek de 3 jours.

Sur la Côte Caraïbe, le Parc National de Cahuita, dans la province de Limón, s’étend sur 212 kilomètres de côtes offrant une possibilité infinie de randonnées le long des plages : Playa Blanca, Puerto Vargas, Playa Negra, et se distingue par ses récifs de corail et sa forêt tropicale.

On peut également faire de nombreuses balades équestres dans tout le pays et même s’adonner à des retraites de yoga en harmonie avec les chevaux pour allier bien-être corporel et apaisement de l’esprit.

L’aventure à l’état pur dans la province du Guanacaste

Située au Nord-Ouest du pays, bordée par l’Océan Pacifique, et facilement accessible grâce à l’aéroport de Liberia, la province du Guanacaste incarne l’expérience « Pura Vida » dans un concentré de nature luxuriante. Les plages du Guanacaste sont idéales pour la baignade et la pratique d’activités nautiques. A Tamarindo, il est possible de pratiquer la plongée. Pour sortir des sentiers battus, cap sur Sámara pour s’adonner à une balade à cheval, en VTT ou en kayak… les amoureux de surf ne manqueront pas le spot de Nosara !

Pour observer la faune et la flore verdoyante du Guanacaste, et notamment ses hérons et ses toucans, ou pratiquer du rafting, rien de mieux que de partir à l’aventure à bord d’un bateau sur la rivière Corobici. Ceux qui désirent s’évader dans des spots paradisiaques choisiront les cascades Cataratas de Llano de Cortez : entourées d’une végétation luxuriante et bordées par une petite plage de sable clair, ces cascades de plusieurs mètres de haut forment un rideau d’eau qui trouve refuge dans un étang. Un lieu paisible pour se rafraichir !

Découvrir le Costa Rica