Courir par temps de pluie

Conseils et motivations !

C’est historique ce mois de mai 2016 a battu tous les records de précipitation. C’est le mois de mai le plus humide depuis 1873 !

IMG_7193Fini les cours d’histoire/géo passons aux travaux pratiques. Comment se motiver et aller s’entrainer lorsque la météo est calamiteuse ? Voici quelques conseils pour continuer le training coute que coute !

-Motivez-vous entre copines ! Allez on sort du canapé, on appelle ses amis et on se donne rendez-vous. Peu importe le temps, impossible d’annuler ! On scrute également les community run et les séances de coaching en groupe. On ne se laisse pas aller les filles !

– Adaptez votre entrainement: Pas la peine de courir 1h30 s’il pleut. Profitez-en pour travailler votre vitesse sur des séances plus courtes et plus dynamiques. Fractionné nous voilà !

-Testez de nouveaux sports ! 5 jours de pluie consécutifs vos running n’ont pas le temps de sécher ? Profitez-en pour découvrir de nouvelles activités. Yoga, Natation, pilates, Crossfit, Zumba,… Autant d’activités qui changeront vos habitudes et vous ferons progresser !

-Adaptez votre équipement ! En fonction de la météo et de votre environnement (ville, mer, montagne,…) il est important de bien choisir ses vêtements. S’il pleut on privilégiera un coupe vent imperméable respirant, n’oubliez pas votre plus belle casquette, elle vous protègera des gouttes de pluie sur le visage. Soyez visible, prenez votre coupe vent le plus flashy ! Attention toutefois à ne pas trop vous couvrir, souvent les coupes vent ont une tendance « cocotte minute » !

Plus d’excuse pour se laisser aller. D’autant plus qu’il n’est pas impossible qu’il fasse le même temps le jour où vous devrez accrocher votre dossard. Les aléas de la météo font partie du running, autant être prête pour le grand jour. Donc, on cohabite avec la météo capricieuse et on pense à cet été ! Courage les filles !