Le cancer du sein, le connaissons nous vraiment ?

Le cancer du sein, qu’est-ce c’est ?

Un cancer du sein est une tumeur maligne de la glande mammaire. Il existe plusieurs formes de cancers du sein qui peuvent toucher les canaux lactifères (qui collectent le lait), les lobules (qui produisent le lait) ou la surface du sein au niveau de la peau. Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent, il représente plus du tiers de l’ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme.

Plus de détails sur la page dédiée ICI

Des facteurs de risque divers

Toutes vigilantes !

1 femme sur 8 sera touchée par cette maladie au cours de sa vie.

Les signes à surveiller, au niveau :

 Des seins : toute nouvelle grosseur même non douloureuse, un changement de forme, de taille ou d’aspect (de la peau des seins notamment)
• Du mamelon : une rétractation, un écoulement, une rougeur ou un œdème.
• De l’aisselle : une nouvelle grosseur ou un renflement.

Détectés à un stade précoce, les cancers du sein peuvent être guéris dans 9 cas sur 10.

Afin de détecter les cancers de stade précoce pour les prendre en charge le plus efficacement possible, le dépistage du cancer du sein est généralisé partout en France depuis 2004. Il consiste en une mammographie et un examen clinique. Il s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans et est pris en charge à 100% par la sécurité sociale.

Et où en sont les traitements ?

• La chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie

A part pour quelques rares cas de cancers très étendus ou très inflammatoires, la chirurgie est incontournable. Dans la majorité des cas, seule la tumeur est enlevée, le sein est préservé. En complément, la radiothérapie, traitement local, est utilisée soit avant l’opération pour réduire la tumeur soit après pour détruire d’éventuelles cellules cancéreuses encore présentes. La chimiothérapie, traitement médicamenteux, peut également être administrée avant ou après la chirurgie. Dans ce dernier cas, il s’agit de limiter les récidives et d’éliminer les éventuelles métastases.

• L’hormonothérapie

De nombreuses tumeurs du sein, dites hormonosensibles, voient leur croissance stimulée par certaines hormones. L’hormonothérapie permet de bloquer leur action au niveau de la tumeur, et ainsi de stopper la croissance des cellules cancéreuses.

• Les thérapies ciblées

Les thérapies ciblées sont des traitements innovants agissant sur les cellules cancéreuses en ciblant une de leurs caractéristiques et mécanismes propres. Ces traitements, plus efficaces, permettent de diminuer les effets secondaires, et de préserver les cellules saines.

Vrai ou faux ?
« La pilule augmente le risque de cancer du sein »

FAUX ! La pilule n’augmente pas le risque de cancer du sein. En revanche, pour des personnes ayant un terrain familial de prédisposition, la pilule est contre indiquée car elle peut favoriser le développement d’un tel cancer.

« Les prothèses en silicone peuvent être responsables de cancers du sein »

FAUX ! La Haute Autorité de santé a rappelé les facteurs de risque à prendre en compte dans le cadre du dépistage du cancer du sein : les études montrent que les prothèses mammaires en silicone n’ont aucun impact sur le risque de cancer du sein.

« Le cancer du sein existe aussi chez l’homme »

VRAI ! Il représente 1% de l’ensemble des cancers du sein. Il est très rare ce qui explique que son éventualité soit souvent négligée et qu’ils soient pour la plupart diagnostiqués tardivement.

Depuis 12 ans, La Parisienne est partenaire de la Fondation pour la Recherche Médicale. Grâce à l’implication de tous ce sont près d’1 million d’euros qui ont pu être récoltés et 24 recherches financées.

⇒ Consultez les recherches financées ICI 

Cette année encore, vous pouvez lutter à nos côtés contre le cancer du sein en faisant un don mais aussi en créant une page de collecte pour mobiliser votre entourage et vos collègues.