Au delà du look

article_look_webzine_la_parisienne_summer_Si vous utilisiez le prétexte du look ringard de la course à pied il y a quelques années pour ne pas vous entraîner, avec le boom du running, être belle & sportive est devenu possible, voir même ultra motivant ! Le tout est de rester cohérente. A vous d’allier style et performance.

Les 4 critères principaux pour s’équiper     

-Il faut que ce soit utile
-Il faut que je sois protégée
-Il faut avoir ni chaud, ni froid
-Il faut que cela me maintienne

Au-delà du look

-Adaptez votre équipement en fonction de votre morphologie et de votre pratique
-Votre paire de running doit correspondre à votre pied. Seul un vendeur d’un magasin spécialisé saura vous dire si vous êtes pronatrice, supinatrice ou universelle
-Investissez dans le top du top du soutien-gorge et préférez les bretelles croisées dans le dos pour un meilleur maintient. Oubliez les bretelles et les baleines.
-Adaptez votre tenue à la météo et les saisons. En hiver, superposez 3 couches et en été, découvrez-vous.
-Pensez à la petite poche intégrée au pantalon pour le kleenex ou la clé

Quelques astuces de runneurs

-Choisissez toujours une pointure au-dessus de votre pointure de chaussure de ville pour vos runnings
article_webzine_look_la_parisienne_winterInvestissez dans des culottes techniques de sportives et gardez celles en coton pour le week-end à la maison. Quand au string, évitez !
-Par temps froid, couvrez vos extrémités (bonnets, gants). Par temps chaud, pensez à la casquette, les lunettes et la crème solaire.
-Le short est très agréable en été, cela favorise le frais sur les jambes, mais attention aux frottements entre les cuisses. Si c’est le cas, testez une crème anti-frottements
-Ne serrez pas trop les bretelles de votre soutien-gorge pour ne pas bloquer votre diaphragme.

Je cours connectée

Ce n’est pas obligé mais ça motive, ça donne de l’info et ça coach. Dans ce domaine il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Sans pour autant porter un accessoire, pensez aussi aux Appli qui donnent une foule d’infos identiques et gratuites. Seul le cardiofréquencemètre reste obligatoire si vous voulez être certaine de travailler à un niveau d’intensité ni trop faible, ni trop fort.