Hvordan få Forbrukslån | Ulkoinen Kovalevy Hinta | Beste Kredittkort Fordeler | Solcellepanel | Billigste Hjemmealarm 2019 | Personforsikring | Billigste Mobilabonnement 2019 | Asbest

Les 10 commandements pour réussir votre course

Lisa, alias Happy Fit, est une coach sportive & distributrice de love. Elle est convaincue que le sport c’est avant tout du plaisir, et la meilleure façon de prendre confiance en soi. Avec Happy Fit on oublie les clichés de la fitgirl et Lisa décomplexe le sport en le rendant ludique, fun et bienveillant. Elle vous donne ses 10 commandements pour réussir La Parisienne, que ce soit votre première course ou la reprise de la course à pied.

1/ Ne pas se comparer aux autres

Se comparer, c’est le meilleur moyen de se décourager. En effet, les réseaux sociaux sont un vivier de motivation mais également de comparaison. Rappelez-vous que vous êtes unique, que chaque parcours est différent, et que votre parcours sportif vous appartient. N’oubliez pas la raison pour laquelle vous vous êtes inscrite à La Parisienne, et rappelez-vous de cet objectif dès que vous commencez à vous comparer ou vous sous-estimer.

2/ S’entraîner à son rythme

Commencez en douceur ! Il faut avoir une idée de son niveau et prendre conscience de son corps. N’hésitez pas à entrecouper vos premières séances par un peu de marche. Ne vous jugez pas, vous êtes votre pire ennemie, personne ne vous attend au tournant ! Conseil : courez 1min / marchez 1min, puis réduisez progressivement le temps de marche… On a toutes commencé comme ça et il n’y a pas de honte à alterner course/marche. Allongez progressivement vos sorties et courez les 7km de La Parisienne environ 2 semaines avant la course.

 3/ Bien s’équiper

Une bonne brassière pour soutenir votre poitrine, un legging qui ne roule pas à la taille, un débardeur qui laisse respirer votre peau et des baskets adaptées à la course. Et vous voilà parée pour votre première course ! Conseil : testez votre tenue avant de la porter le jour J ! Vous devez être à l’aise dedans et bien dans vos baskets pour ne pensez qu’à vos sensations physiques pendant que vous courez. Mais attention, ne testez jamais votre nouvelle paire de chaussures le jour de la course !

4/ Se muscler pour plus de résistance

Se muscler les jambes pour courir ? What ? Et oui ! Il est important de se muscler pour une meilleure résistance à la fatigue et une meilleure endurance musculaire. Je vous conseille de faire des squats pour muscler fessiers et cuisses, du gainage pour les muscles abdominaux (et oui, on les sollicite aussi quand on court !), et la chaise (prenez un bouquin pour faire passer le temps.
Vous voulez des challenges ? Courez 1min, puis 30sec de chaise, et répétez.
Un autre ? Courez en côte pour travailler l’endurance et muscler les jambes en même temps !

5/ Soyez régulière

Pour progresser, il faut être régulière. Fixez-vous un nombre de séances atteignable par semaine. Le sport doit rester un plaisir avant tout, donc ne vous mettez pas la pression. Le but est de ne pas aller vite à tout prix, mais de trouver son rythme. C’est ce qui permet de tenir sur la longueur. Préférez faire 2 séances que vous tiendrez plutôt que 4, et culpabiliser de ne pas avoir tenu votre plan.

6/ S’auto encourager

N’attendez pas que les autres vous félicitent ou vous encouragent. Vous êtes votre propre source de motivation et soyez fière des progrès que vous faites. Personne ne peut comprendre mieux que vous vos sensations et votre histoire sportive, alors à chaque entraînement, on s’auto applaudit ! Après tout, c’est votre corps qui fournit l’effort, il est donc important de lui dire merci et de l’encourager à continuer ! Votre corps est votre meilleur ami, et courir 7km est un effort pour lui donc félicitez le, il vous le rendra au centuple le jour J, croyez-moi.

7/ S’échauffer juste avant

« Je m‘échaufferai en courant », voilà ce que beaucoup se disent pensant qu’ils sont assez prêts. 7Km cela peut paraître peu pour un semi marathonien, mais beaucoup pour certains ! On ne peut pas partir de rien à tout en quelques minutes. Ne sautez pas l’étape de l’échauffement, même si vous pensez que vous n’en avez pas besoin.

Conseil : descendez une station plus tôt et venez sur le lieu de la course en marchant rapidement. Ou encore mieux : profitez de l’échauffement organisé par La Parisienne juste avant le départ !

8/ Ne pas regarder le chrono

N’ayez pas d’objectif, mettez-vous en mode découverte de vos sensations, de votre plaisir, de l’ambiance, de votre stress et de votre force. Le chrono reste un chiffre qui ne détermine en rien votre ressenti pendant la course. Ecoutez votre corps, c’est lui qui vous dira mieux que quiconque comment vous avez vécu votre course. Et soyons honnêtes, pour qu’un chrono vous soit utile, il faut le comparer soit aux anciens chronos, soit à celui des autres…

Cela rejoint le 1er commandement, et cela vaut également pour le chrono !

9/ Se récompenser

Un câlin, des mots doux, un bravo, un massage, une sieste, un bon repas, tout est bon pour dire merci à celui qui vous a soutenu pendant 7km ! Bien sûr que la médaille est gratifiante mais s’offrir une récompense rien qu’à soi est hyper important. Votre corps a une mémoire émotionnelle, et il se souviendra de cette expérience. Alors faites-en une expérience unique, il sera plus facile et agréable de courir votre prochaine course.

10/ Kiffez !

C’est le mot d’ordre de la course ! Profitez de l’ambiance, de la musique, de la foule qui vous encourage et prenez du plaisir. Le sport, c’est avant tout un plaisir alors ne laissez pas un chrono, un objectif trop haut vous gâcher ce moment. L’adrénaline combinée à l’ambiance de la course donnent des ailes, vous verrez !

Vous pouvez la retrouver ici :